Le chiot à la maison

Dès son arrivée à la maison, le chiot est capable d'apprendre bien des choses et souvent à notre insu... A 2 mois ou huit semaines (pas plutôt car le chiot doit être sevré, et imprégné correctement pour qu'il s'identifie à l'espèce canine), le chiot vient bouleverser nos habitudes et c'est peu dire...

Les premières nuits à la maison peuvent être agitées. Soyez indulgents et même très conciliants. Mettez son panier au pied de votre lit pour qu'il sente votre présence. Le chiot est bouleversé, il vient de quitter sa famille, son lieu de vie, il a perdu tous ses repères. Il doit construire un lien très fort avec vous. Votre présence et votre douce attention sont un moyen de le rassurer. Ne le laissez pas pleurer la nuit. C'est l'occasion  de créer un lien de confiance fort avec sa nouvelle famille. Les nuits suivantes, apaisé, il acceptera que vous éloignez progressivement son panier de votre lit, de votre chambre, mètre après mètre  jusqu'au lieu définitif  fixé pour son couchage.

Un chiot est rarement propre avant 4 mois, parfois plus selon les types, car ses sphincters ne sont pas développés. Patience donc... Encouragez fortement les pipis faits à l'extérieur avec des "OH MAIS C’EST BIEN ÇA T’ES CHAMPION" avec une voie ultra aiguë enjouée, et ignorez les flaques et autres marquages dans la maison...

Pour l'obéissance, et les ordres de base, il apprend très vite et oublie aussi vite. Donc, il faut savoir en douceur, avec beaucoup d'encouragement et de récompenses, lui apprendre les deux attitudes les plus importantes pour la vie d'un chien avec ses humains : le rappel et la marche en laisse. (cliquez pour en savoir plus) Quelques minutes par jour suffisent, car leur capacité de concentration est limitée... mais le plus tôt est le mieux : comme l'apprentissage des langues étrangères chez l'humain. C'est très facile avant sept ans, très compliqué à 77 ans.

Enfin, pour tous les comportements génants, saut, mordillement,etc.. la meilleure façon de faire : c'est de ne rien faire. Eloignez vous de lui pour lui signifier votre désapprobation. Pour lui votre éloignement est la pire des sanctions, et bien sur ne manquez pas de récompenser de la voix , de la caresse, gratouille etc... dès qu'il agit selon vos attentes. Comme souvent en éducation , on fait savoir quand ça ne va pas mais on oublie de signaler quand tout va bien, car la bonne attitude fait oublier l'intéressé.. canin comme humain. Moralité, pour exister auprès des autres on fait des bêtises...

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données