Je roule pour vous

 C'est la base de nombreux jeux. Au début, Médor risque d'être un peu raide.

Mettez le chien en position couché,et invitez-le à rouler pour suivre la friandise que vous lui mettez sous le nez puis au dessus de sa tête. Il ne comprendra pas forcément de suite vos intentions, il va se tortiller dans tous les sens pour attraper la friandise. N'hésitez pas à le guider doucement de la main en lui disant "Médor, roulé". Dés que le geste , est amorcé, récompensez !!

Un chien très ordonné

Ouvrir le coffre à jouets

D'abord, le chien doit apprendre à ouvrir son coffre à jouets. Il arrive assez facilement à soulever le couvercle s'il est motivé par la recherche d'un friandise à l'intérieur. Le plus difficile pour lui c'est de repousser le couvercle avec son museau pour qu'il se rabatte entièrement. Encore une fois, patience et récompense. Chaque fois que son geste va dans le bon sens, il faut récompenser. N'hésiter pas à l'aider en poussant le couvercle dans la fin de la trajectoire et récompensez. Il finira par comprendre le but de l'exercice..

Rousky a mis environ un mois  et demi pour le comprendre...qui dit mieux ?

Fermer le coffre à jouets

C'est beaucoup plus facile que l'ouvrir. Il comprendra très vite qu'un bon coup de museau suffit... récompensez et le tour est joué.

 

 

Ranger le coffre à jouets

Cet exercice est difficile. Il faut dans un premier temps que le chien accepte de saisir la corde dans sa gueule; Il doit ensuite accepter la traction pour faire glisser le coffre. Il risque de cesser de tirer dès que la corde se tend.  Ne chargez pas le coffre pour ne pas le décourager. Encore et toujours, récompensez dès le moindre effort...

L'équilibriste

Première étape:

Pour ce jeu, la première étape consiste à maintenir votre partenaire parfaitement calme quand vous lui posez l'objet ou la friandise sur le nez. C'est plus difficile si vous posez une friandise car sa réaction est plutôt de la manger que de loucher dessus..Comme d'habitude, patience et récompense. Au début récompensez dès qu'il accepte l'objet sur son nez, n'attendez pas. Puis progressivement demandez une immobilité de 1 seconde, puis 2  etc ...Il est possible qu'il accete un jour de rester immobile 5 secondes, et le lendemain plus du tout. Ce n'est pas grave, vous êtes aller trop vite, c'est tout. Reprenez à la phase précédente, et recommencez...2 secondes, 3 .secondes...

Deuxième étape :

Votre chien reste calme tant que vous ne lui donnez pas d'ordre contraire. Il doit alors lancer l'objet ou la friandise en l'air et l'attraper dans sa gueule. Pour déclancher ce mouvement, il est peut être nécessaire de rompre son immobilité par une invitation gaie et une geste qui l'incite à sauter, sinon il risque de se contenter de laisser tomber l'objet ou la friandise pour s'en emparer.. Comme pour l'étape précédente, recompensez le moindre mouvement qui amorce le geste attendu. Il n'accomplira jamais ce que nous attendez de lui la première fois.

A votre avis, qui arrivera de Candice et Roxane le plus vite au bout de la deuxième étape  ???

Saute sur mon dos

Pour arriver à réaliser cette exercice il faut que le chien et le maître aient totalement confiance l'un dans l'autre. Prévoyez un pull épais pour vous  protéger le dos des ongles du chien. Au départ le chien va sauter par dessus-vous en prenant appui sur votre dos. Il faut encourager ce mouvement car vous êtes dans une position surprenante pour lui, et il va chercher d'abord à vous contourner.

Puis progressivement incitez-le à se fixer sur votre dos en disant "assis" au moment de son appui.

Bien sûr, l'aide d'un partenaire facilite grandement l'apprentissage, mais rien n'est impossible, c'est un peu plus long.

Se couvrir pour dormir

Pour arriver à réaliser cette exercice il faut que le chien sache rouler sur lui-même et tenir un objet dans sa gueule.

Toute la difficulté réside à ce qu'il garde le coin de la serviette dans sa gueule quand il roule... Il faut être patient, récompenser d'abord quand il se couche sur la serviette, puis quand il en  saisit le coin, puis quand il roule. Il doit rester coucher à la fin de la roulade. Il faut encourager chaque tentative, et c'est par hasard qu'il va faire sa première roulade en entrainant la serviette. Alors il ne faut pas hésiter à lui faire la fête... et savoir s'arrêter là jusqu'au lendemain.

Rousky a mis un mois pour le comprendre, à raison d'une séance de travail de 5 mn par jour . Qui dit mieux ?

Initiation à l'obérythmée

D'abord travailler encore et toujours la marche au pied à droite  et à gauche avec deux ordres distincts pour chaque côté ; Suggestion : si le chien est  à droite dire "à ta place ", si le le chien est à gauche dire "au pied". Pendant la marche au pied le chien doit être gai, mais attentif et prêt à l'action.

Ensuite le debout (voir l'article  Le "debout" avec la friandise " dans la rubrique de l'éducation canine - les ordres de base).

Continuez par le salut : le chien est debout, à l'arrêt, il doit fléchir les pattes avant, comme pour l'invitation au jeu ; dire par exemple " salue" ; au début on peut provoquer le mouvement en lui présentant la friandise d'abord sous le museau, puis en la descendant entre ses pattes avant.

On peut enchainer le slalom : le maître avance et le chien passe entre les jambes , dire par exemple " slalom"

Une variante : le huit : le maitre est à l'arrêt et le chien passe entre les jambes en dessinant un huit ;  dire par exemple "huit"

Poursuivre avec le recul : le chien est debout face au conducteur  qui avance vers lui et donc le repousse. Le chien doit reculer. Attention, dans les premiers temps, il a tendance à s'assoir. Quand le chien recule, dire "recule" et après quelque pas , récompenser.

Il faut travailler le regard du chien. Quand le mouvement est compris, il faut essayer de le provoquer par le geste, et récompenser ensuite. Par exemple pour le slalom ou le huit, c'est la position des jambes et du corps qui incitent le chien à passer entre les jambes.

Enfin, le saut dans le cerceau : Le cerceau est d'abord posé au ras du sol puis on monte la hauteur petit à petit. Le chien passe en marchant puis ensuite, il est incité à sauter.

Terminez par le rouler : le chien se couche. On l'amène à rouler sur lui-même avec une friandise qu'on approche de son nez  pour les premières fois. Dans le même temps, répéter le mot " rouler."